Esquifs

Une esquisse. Un mouvement. Un désir. Un élan. Une curiosité. Une volonté de changement. Une inscription sensible et politique dans ce monde. Sortir de nos têtes, sortir nos langues, sortir nos tripes, pour trouver d’autres.  D’autres avec qui parler. Avec qui apprendre. Avec qui questionner. Avec qui créer. Avec qui essayer.  Avec qui améliorer. Avec qui rêver. Avec qui agir. Avec qui lutter.

En 2017, la réunion d’artistes, de travailleur·euses social·es et de personnes plus généralement sensibles aux questions sociales aboutit à la création d’Esquifs, à la croisée de deux envies qui s’imbriquent l’une l’autre : la création artistique, imprégnée du réel, et l’éducation populaire.

L’objet d’Esquifs :  Permettre la création d’objets artistiques, à finalité documentaire, qui mettent en lumière les fragilités de nos structures sociales.

Notre premier geste, ça a été de déplier cet objet et de nous confectionner une charte, qui nous guide et guide celleux qui désirent nous connaître. Cette charte, la voici : ChARTE esquifs

Esquifs est un outil qui permet la réalisation d’objets documentaires, de toutes sortes, sans restriction formelle. En ça, Esquifs est une structure de production, qui va trouver les moyens de mener à bien les créations que nous portons. En ça aussi, notre but est bien de diffuser notre travail auprès du plus grand nombre, en nous appuyant sur les structures de diffusion existantes, ou sur des moyens à inventer ensemble.

Esquifs est aussi un outil d’éducation. Cela se passe en interne dans un premier temps, mais, dans un second, il s’agit bien de propager les outils que nous acquérons vers l’extérieur. Ces outils, nous allons les chercher du côté de l’éducation populaire, dans l’idée que nous pouvons nous-mêmes nous donner les moyens de penser le monde dans lequel nous vivons et dans lequel nous désirons vivre.

Nous sommes constitués en asbl.

Notre Conseil d’Administration est nommé pour trois ans.

Nous n’avons pas de direction à proprement parler.

Sont membres d’Esquifs : Fabrice, travailleur pour un CEC, Gaëlle, travailleuse pour une structure socio-culturelle d’occupations temporaires, Céline, travailleuse pour une structure d’intervention psychiatrique à domicile, Rémi, auteur et réalisateur de documentaires, Sinisa, travailleur en hôpital, Culture et Démocratie, structure d’éducation permanente (…)

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close